L’évolution du design des planches de surf

Si vous avez eu l’occasion de voir des photos de planches de surf avant les années 1920, vous aurez remarqué qu’elles étaient immenses et épaisses. En effet, elles pouvaient mesurer jusqu’à 5 m de long et peser jusqu’à 45 kg. Difficiles à manoeuvrer et extrêmement épuisantes. De plus, elles étaient taillées dans du sequoia qui a tendance à se gorger d’eau au fur et à mesure que les surfeurs allaient naviguer sur les vagues.

De lourde à de plus en plus légère

Pour remédier à cela, vers 1932, les fabricants ont commencé à produire des planches en balsa, plus légères. Eh oui, elles ne pesaient plus que 14 kg alors ! Et des années après, ils ont eu l’excellente idée d’y attacher des dérives fixes et à partir de là, les planches sont devenues plus stables et faciles à dompter. Il était plus aisé aux surfeurs de trouver l’équilibre entre la poussée et la traînée. Ensuite, en 1950, de nouveau les fabricants ont innové en produisant des planches en fibres de verre et en mousse. Et alors, les planches étaient devenues autrement plus légères et plus solides.

Les avantages des nouvelles planches de surf

Les fibres de verre et la mousse sont des matériaux d’exception du fait qu’elles sont hydrodynamiques, ce qui veut dire que les planches fabriquées à partir de ces matériaux sont parfaitement adaptées à l’immersion dans l’eau. La forme de la planche et la forme de la dérive sont spécialement étudiées de façon à ce que l’eau s’écoule facilement autour de la planche. Ces formes particulières permettent au surfeur de trouver l’équilibre et de rester maître de sa planche malgré les vagues furieuses. En fait, le design des planches de surf est basé sur des principes en astronautique, tout cela pour une meilleure flottabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *