RELAIS CULTUREL PIERRE SCHIELÉ ● 51 rue Kléber – 68800 Thann [FR] ● Tél : +33 (0)3 89 37 92 52

Programme

Accueil»ARCHIVES»Assoiffés

Assoiffés

THÉÂTRE 

Création

En famille

Soirée en famille, dès 13 ans

ACHETER

 

logo_MOMIX

2-logo-drac-alsace logo JTN Adami_Logo

5-logo-region-alsace 72 dpi petit Strasbourg.eu - Signature  4-logo-copie-privee 72dpi petit

 

VENDREDI 30 JANVIER – 14H15 et 20h30

De Wajdi Mouawad

Création française, L’iMaGiNaRiuM collectif

Mise en scène Pauline Ringeade en collaboration avec Stella Cohen-Hadria I Acteurs David Casada, Jonas Marmy, Claire Rappin I Construction et régie générale Camille Faure I Lumière / vidéo Florent Jacob I Création sonore Géraldine Foucault I Costumes Aude Bretagne I Administration Lucie Vautrin I Diffusion Florence Bourgeon

C’est l’histoire de deux adolescents assoiffés d’infini et de beauté, un gars et une fille, un qui décide de tout dire et l’autre qui se tait, un qui se fait entendre et l’autre qui se cache. C’est aussi l’histoire de Boon, anthropologue judiciaire, qui à travers ces deux personnages replonge dans sa propre adolescence, retrouve ses rêves abandonnés, son rapport à l’écriture, ses utopies, mais aussi l’implacable exigence de cette période de la vie. Avec Assoiffés, Wajdi Mouawad nous donne à entendre une parole singulière, lucide et engagée. Les métaphores sont charnelles, elles essaient de dire le mystère de nos désirs, les plus fous comme les plus sombres, les flamboyants, les absolus, ceux abandonnés et ceux qui permettent de se lever chaque matin. Joli pari de donner à voir une part de l’invisible qui construit chaque humanité.

« Ce qui constitue une permanence dans notre travail, c’est notre intérêt pour des personnages en mouvement intérieur profond, invités par la vie à une danse qu’ils ne peuvent pas refuser et qui les change à jamais. Des personnages avec une force d’imaginaire qui modifie activement leur perception du monde. Dans Assoiffés on s’intéresse à la part active de la fiction dans la vie de 3 adolescents. Ici, l’imaginaire n’anéantit pas, il transforme le réel, il donne soif, il met en marche. Je suis impressionnée par l’adolescence, par l’exigence que l’on peut avoir à cet âge-là, par les vertiges ressentis entre certitude et doute. Nous sommes alors des funambules marchant sur un fil tendu entre construction et destruction de soi. Un moment de la vie où tout est possible. Le pire comme le meilleur ». Pauline Ringeade

 

Production : L’iMaGiNaRiuM Collectif – Coproduction : Le Granit, scène Nationale de Belfort – Le Créa, Scène conventionnée jeune public de Kingersheim – la Comédie Poitou-Charentes, CDN de Poitiers / Avec le soutien du Jeune Théâtre national, du Théâtre des Carmes à La Rochefoucauld (16), des TAPS-Strasbourg, de l’Ecole du TNS, du Ministère de la culture et de la communication – DRAC Alsace (production en cours)

 

Crédit photos : © Marie Augustin